• 30 septembre 2018

Le souci

Le souci

Le souci 1024 1024 Acupuncture Arianne

Le souci ou l’inquiétude

C’est normal d’être inquiet. Comme nous ne pouvons pas TOUT contrôler, il se peut qu’on se questionne sur ce qui pourrait se passer dans un avenir rapproché. C’est un réflexe de survie favorisant la planification et les réactions adéquates face au stress de la vie.

Cependant, le souci peut blesser nos organes quand il devient incontrôlable et lorsque nous réagissons face à TOUS les stresseurs quelques soient leurs gravités.

 

Le souci noue le Qi et le fait stagner. C’est dans ce moment qu’on commence à observer les signes et symptômes sur le corps.

 

Le souci a tendance à affecter d’abord la Rate et le Poumon. Puis dans son excès, elle fini par toucher le Cœur et le Foie.

Une personne ayant un excès de soucis respire de manière superficielle. Sans une respiration profonde, le Poumon s’affaiblit.  La Rate gère la pensée et la concentration. L’inquiétude exploite les ressources de la Rate n’en laissant plus assez pour ses autres fonctions (surtout digestives).

À la longue, un Qi qui ne circule pas affecte le Foie responsable de la libre circulation du corps. C’est là que les raideurs au cou et aux trapèzes apparaissent.

En fonction de la théorie de la médecine chinoise, voici les principaux symptômes observables lorsqu’il y a un excès de soucis

Une sensation de gêne dans la poitrine, un léger essoufflement, une tension dans les épaules, parfois une toux sèche, une voix faible, des soupirs et un teint pâle, un petit appétit, une légère gêne épigastrique, une douleur et une distension abdominales et de la fatigue.

Dans cette catégorie, nous pouvons aussi ajouter l’excès de réflexion. Cela consiste à penser notre vie, plutôt que de la vivre. C’est de constamment ressasser le passé, d’avoir des pensées obsessionnelles ou bien de surcharger notre cerveau de travail intellectuel. Elle ne peut ou pas être accompagné d’inquiétudes, mais fini par affecter les mêmes organes et leurs fonctions.

 

Afin d’atteindre la paix d’esprit et aider à rééquilibrer notre Rate, nous devons faire preuve de confiance, d’honnêteté, d’ouverture, de foi et d’acceptation face à nos soucis.

Si vous êtes constamment dans la réflexion et/ou l’inquiétude et que vous avez l’impression de vivre votre vie seulement dans votre tête, l’acupuncture est un moyen naturel et efficace pour vous aider à calmer ces pensées parasites.

N’hésitez pas à me consulter.

Acupuncutrearianne.com

Arianne Jean Ac.

 

Source : La psyché en médecine chinoise par Giovanni Maciocia, chapitre sur les émotions