• 19 août 2018

L’arrêt tabagique : comment l’acupuncture peut vous aider à cesser de fumer.

L’arrêt tabagique : comment l’acupuncture peut vous aider à cesser de fumer.

L’arrêt tabagique : comment l’acupuncture peut vous aider à cesser de fumer. 1024 1024 Acupuncture Arianne
L’acupuncture est une avenue intéressante pour tenter d’arrêter de fumer. On combine l’auriculothérapie et l’acupuncture pour atteindre des résultats optimaux.

Les étapes de traitement :

1.       Renforcer le Rein responsable de la volonté

2.       Exacerber l’odorat pour rendre l’odeur et le goût de la cigarette
plus désagréable

3.       Soutenir le Poumon lésé par la fumée

4.       Soutenir le Système nerveux (favoriser l’état de relaxation,
diminuer l’anxiété et les symptômes de sevrage)

5.       Finalement nous ajoutons des points pour soutenir l’individu
dans ses propres déséquilibres

Souvent, la consommation de cigarette comble un besoin non satisfait. Afin de réussir ce traitement, il faut que le patient se questionne sur les raisons de sa consommation. En trouvant le besoin que comble la cigarette, nous allons pouvoir trouver d’autres stratégies pour répondre à ces besoins pour remplacer la consommation de nicotine.

Les 4 types de dépendances

Dépendance physique :

C’est être dépendant de l’effet de la cigarette sur notre corps. La nicotine inhalée se rend au cerveau lui faisant produire de l’endorphine, hormone responsable de la sensation

bien-être (entre autre). Au fil du temps, le cerveau fini par dépendre de la consommation de nicotine pour libérer ces hormones. Lorsque l’individu manque de nicotine, ces effets se font sentir sur le corps : Étourdissement, tremblement, maux de tête, Anxiété, irritabilité, manque de concentration, difficulté à dormir, augmentation de l’appétit, dépression et envie de fumer. Ce qui fait en sorte que le besoin de fumer se fait ressentir.

Je m’évalue :

–          Combien de temps après le réveil fumez-vous?

–          Fumez-vous la nuit?

–          Est-ce difficile de passer 3h sans fumer?

–          Êtes-vous irritable si vous êtes trop longtemps sans fumer?

Les pistes de solution :

–          Adapter votre alimentation

–          Favoriser l’élimination intestinale

–          Renforcer vos habiletés respiratoires

–          Faciliter le repos et le sommeil

–          Supporter l’organisme contre les effets du sevrage

En ayant des habitudes de vie équilibré, le corps sera en mesure de produire par lui-même plus facilement les endorphines et ainsi être sevré de la cigarette.

Dépendance des habitudes et rituels :

L’endorphine sécrété par le cerveau lors de la consommation de nicotine est la récompense positive au comportement puisque le résultat entraîne la sensation de bien-être. Si la cigarette est consommée en présence d’un autre stimulus (café, télévision, conduire, aller à l’extérieur, etc.), la personne finie par les associer à l’arrivée de la récompense. On appelle ce processus le conditionnement. Ainsi, fumer devient une habitude ou un rituel.

C’est pour cette raison qu’il vient difficile pour un fumeur (ayant toujours fumé avec son café) de ne pas fumer lorsqu’il boit son café.

Je m’évalue :

Je fume toujours :

–          Avec mon café

–          Chaque fois que je vais à l’extérieur

–          Chaque fois que je conduis

–          Chaque fois que je fais le ménage

–          Après chaque repas

–          Quand j’écoute la télévision

Les pistes de solutions :

–          Changer la routine

–          Occuper ses mains

–          Occuper sa bouche

Dépendance sociale

Le fumeur social est celui qui ne peut s’empêcher de fumer en présence d’autres fumeurs ou lors de sorties sociales.

Je m’évalue :

–          Est-ce que je vis avec une personne fumeur, est-ce que ça
m’influence à consommer la cigarette?

–          Est-ce que c’est difficile pour moi de résister si je vois
quelqu’un d’autre fumer?

–          Est-ce que je fume en compagnie de mes collègues?

–          Quel est le pourcentage de mes amis fumeurs?

Piste de solutions :

–          Composer avec les personnes qui fument autour de vous

–          Travailler sur la perspective de soi en société

–          Appartenir à un groupe de soutient

Dépendance psychologique

La dépendance psychologique survient quand une personne est consciente des effets négatifs du tabac, mais ne peut se résoudre à cesser la cigarette malgré tout. Ses effets positifs deviennent plus importants que le risque lié à la consommation de la cigarette. La personne compte sur sa cigarette pour l’aider à se gérer au travers des événements au quotidiens.

Je m’évalue :

–          Aimez-vous fumer?

–          Est-ce que fumer vous apporte une détente?

–          Êtes vous angoissé à l’idée d’arrêter de fumer?

–          Avez-vous TOUJOURS des cigarettes sur vous?

–          Fumez-vous davantage lorsque vous êtes stressez ou lorsque                  vous vous ennuyez?

–          Avez-vous recommencé à fumer à la suite d’un stress intense?

Pistes de solutions :

–          Travailler son estime de soi

–          Travailler la gestion du stress

–          Travailler la gestion de la colère et des émotions

–          Développer un sentiment de sécurité intérieure

–          Gestion de la solitude

–          Gestion du deuil de la cigarette

Si vous vous reconnaissez parmi ces dépendances, il me fera plaisir de vous partager les explications détaillées des pistes de solutions. Vous pouvez m’écrire en privé!

Le plus important lorsque nous voulons cesser de consommer la cigarette c’est de se demander : Est-ce que c’est le meilleur moment pour moi d’arrêter de fumer? Et Est-ce que j’ai confiance de réussir? Sur une échelle de 1 à 10, à combien évaluez vous l’importance d’arrêter de fumer?

Le but est de mettre toutes les chances de notre côté et de faire en sorte que votre arrêt tabagique soit une réussite assurée!

Laissez-moi vous accompagner dans cette importante démarche.

Au plaisir !

Arianne Jean Ac.

 

Source : Note de cours, Stage Dollars Cormier de la technique d’acupuncture du Collège de Rosemont, section sur le programme prenez le volant de votre santé par Carole Levasseur Inf.M.Sc
Un Québec sans Tabac